Tarte crue au chocolat et à la banane

Nul besoin de beurre, d’œuf et de sucre pour réaliser de délicieuses douceurs sucrées, riches en goût et en texture. Avec un peu d’imagination, le tour est joué.
Ma petite gourmandise sucrée du jour : une tarte chocolat-banane, une association qui fonctionne toujours parfaitement bien. Ma tarte est faite d’une croûte à base d’amandes, d’épices et de dattes, d’une crème onctueuse de noix de cajou et de cacao cru, le tout recouvert de rondelles de banane et d’un voile de cacao. C’est tout simplement ‘sainement bon’ 😉

tarte crue au chocolat et à la banane

Ingrédients :
(Pour 2 personnes)

La croûte :
50g d’amandes
2 dattes Medjool
½ cuillère à café de gingembre en poudre
¼ cuillère à café de cannelle en poudre

La crème :
100g de noix de cajou
25g de cacao cru en poudre
1 cuillère à soupe de sirop d’agave
90g d’eau de source ou filtrée

La garniture:
une banane
du cacao cru en poudre

Comment préparer ?
A l’aide d’un mixer, réduire en petits morceaux les amandes avec la cannelle et le gingembre. Puis ajouter les dattes dénoyautées et mixer par petites pulsions jusqu’à obtenir un mélange homogène.
Chemiser un moule à tarte (environ 12cm de diamètre) d’un film alimentaire, c’est pour faciliter le démoulage.
Puis étaler la préparation en tassant bien dans le moule. Mettre au frais une dizaine de minutes.
Déposer tous les ingrédients pour la crème dans le blender.
Mixer à pleine puissance jusqu’à obtenir une préparation bien lisse.
Garnir le fond de tarte avec la crème obtenue.
Trancher la banane en rondelles et les disposer sur la crème.
Réserver au frais au moins 30 minutes avant de servir, c’est indispensable pour que la crème devienne plus ferme.
Saupoudrer de cacao avant de servir.

Tarte crue au chocolat et à la banane

Tarte aux kakis et noix de coco

L’homme et moi raffolons des kakis.
Lui : le fruit ne doit pas être blet, une texture ferme est exigée,
quant à moi : je m’en fiche complètement, je suis contente du moment qu’il y a plein de kakis à consommer 🙂
Ainsi depuis presque deux mois, dans la trentaine de kilos de fruits et légumes ramenés des courses hebdomadaires, on y trouve à coup sûr deux kilos de kakis, c’est la saison, il faut évidemment en profiter.
Les kakis achetés cette semaine sont encore fermes, j’en ai donc profité pour réaliser cette tarte crue, bien savoureuse et parfaite pour l’heure du thé. Ce fruit se marie super bien avec la noix de coco, l’ensemble est vraiment équilibré. La préparation est simple et rapide. Chouette non ?

Tarte au kaki et noix de coco

Le saviez-vous ?
Le kaki est riche en polyphénols, potassium, fer et vitamine C, sa jolie couleur orangée est due à une bonne quantité de carotène, lycopène et xanthine. Grâce à sa richesse en minéraux et fibres, il stimule le transit intestinal et favorise l’élimination.

Tarte au kaki et noix de coco

Ingrédients :
2 à 3 kakis assez fermes
120g de noix de coco râpée
80g de noix de cajou natures (non grillées et sans sel)
70g de sirop d’agave
2g de sel rose d’Himalaya

Comment préparer ?
Au mixer, réduire en poudre noix de coco, noix de cajou et sel.
Ajouter ensuite le sirop d’agave.
Chemiser un moule à tarte (environ 15cm de diamètre) d’un film alimentaire, c’est pour faciliter le démoulage.
Puis étaler la préparation en tassant bien dans le moule. Mettre au frais une dizaine de minutes.

Démouler le fond de tarte et retirer le film alimentaire.
Trancher les kakis en rondelle en quantité suffisante pour couvrir la tarte et mixer le reste pour obtenir une purée.
Déposer quelques cuillères de purée de kaki sur le fond de tarte puis disposer les rondelles de kaki.
Réserver au frais.
Servir la tarte avec le reste de purée.

Tarte au kaki et noix de coco

Tarte tomates cerises et basilic

Les tomates, je fonds complètement pour ces fruits.

Charnues et bien fermes, crues ou cuites, peu importe, c’est ainsi que je les aime.

Savez-vous ce que j’ai mangé ce midi?

Une tarte aux tomates cerises et basilic.

Trop trop bonne…

Elle est simplissime et si rapide à préparer.

 

 

Ingrédients:

 

250g de pâte feuilletée

250g de tomates cerises

2 cuillères à soupe de purée de basilic (*)

1 cuillère à soupe rase de sucre roux

une pincée de sel de Guérande

 

Préchauffer le four à 200°C.

Étaler la pâte feuilletée et la poser sur du papier sulfurisé.

Piquer le fond avec une fourchette ou la pointe d’un couteau.

Tartiner de purée de basilic en laissant une bordure d’environ 1cm.

Déposer les tomates coupées en deux.

Saler et saupoudrer de sucre.

Faire cuire environ 20 minutes à chaleur tournante.

 

(*) A défaut de purée de basilic, vous pouvez la remplacer par du pistou.

 

Vacances à la maison & Tarte alsacienne

Beaucoup attendent avec impatience de partir en vacances d'été, ce n'est pas du tout mon cas, je préfère rester à la maison. J'aime trop le confort de ma petite maison, je partirais volontier en vacances, mais à condition que je puisse emmener toute ma maisonnette – de l'utopie. Lézarder au soleil sur la plage ou au bord de la piscine, je n'aime pas du tout cela; faire des promenades lorsqu'il fait chaud (tous les jours), c'est l'horreur; visiter monuments et musées avec ma progéniture qui râle et traînant des pieds, c'est vraiment agaçant; le soir les moustiques ont tendance à me prendre pour leur garde-manger, de plus je dors mal lorsque je ne suis pas dans mon lit , donc forcément ce n'est pas la grande forme dès qu'une nouvelle journée démarre – l'année dernière, un après-midi de vacances dans le sud de la France, épuisée par la chaleur et le manque de sommeil, je m'étais endormie sur mon sac de tricot posé devant moi sur la table à manger Je rentre à la maison en étant plus fatiguée qu'avant le départ – finalement est-ce réellement des vacances?!?! Bref, les vacances loin de la maison ne sont pas vraiment ce que j'affectionne le plus, je préfère rester chez moi et ….

…. bricoler dans mon atelier où le désordre règne en permanence : des livres partout, plein de bocaux remplis de perles en tout genre, un stock de tissus et de dentelle qui prend de plus en plus de place, des cones de fil et des pelotes de laine que j'essaie de caser dans les placards déjà bien envahis par mille et une choses, la table à repasser toujours ouverte près du bac de linge 'en attente de repassage' qui ne se déremplit jamais, à côté d'un tas de tissus la machine à coudre et la surjeteuse tentent de garder leur place et prêtes à engloutir les mètres de tissus, derrière deux fers à repasser se cachent un écran d'ordinateur et son unité centrale, un téléphone, et enfin une radio, qui traîne toujours par terre car plus de place ailleurs, objet indispensable qui met de l'ambiance dans mon atelier… Mon atelier est rempli à craquer et tout ce désordre me plaît, c'est mon coin.

…. préparer de délicieux repas comme j'aime ou manger n'importe quoi acheté dans un fast-food;

…. aller contempler fruits et légumes qui poussent dans mon petit jardin chaque matin, et chaque soir arroser ma plantation avec l'eau de pluie récupérée dans la grosse jarre;

…. être allongée sur le canapé au séjour avec un bon bouquin et écouter la musique;

…. faire des sorties que je n'ai pas le temps d'effectuer le reste de l'année et revenir de temps en temps avec les bras chargés de livres, de tissus, de rubans, de petits gadgets pour mon atelier et ma cuisine, ou de mets jusqu'alors inconnus.

J'aime les vacances à la maison.

Pour terminer ce billet, une recette de tarte que je fais de temps en temps pour Nico et moi : la tarte alsacienne aux pommes et que j'aime particulièrement manger au petit-déjeûner.

 

Ingrédients pour la pâte brisée :

(pour un moule d’environ 25cm de diamètre)

250g de farine de froment T65

125g de beurre doux et mou

1 jaune d’oeuf

50g d’eau

1 belle pincée de sel de Guérande

 

Ingrédients pour la garniture :

4 grosses pommes

2 cuillères à soupe de sucre de canne blond

2 oeufs

200ml de crème liquide

80g de sucre de canne blond

 

Mélanger ensemble tous les ingrédients pour la pâte brisée, pétrir du bout des doigts et former une boule. La laisser reposer environ 30 minutes au frigo.

Préchauffer le four à 210°C.

Puis sur un plan de travail fariné, étendre la pâte au rouleau, la plier en portefeuille et étaler à nouveau. Répéter 3 fois l’opération pour rendre la pâte lisse.

Déposer la pâte étalée sur une feuille de papier sulfurisée et garnir le moule à tarte.

Eplucher les pommes et les découper en quartier (pas trop gros).

Piquer le fond de pâte à l’aide d’une fourchette ou de la pointe d’un couteau, puis disposer les quartiers de pommes et saupoudrer de sucre (2 cuillères à soupe).

Faire cuire environ 20 à 25 minutes.

Fouetter les oeufs avec le sucre et la crème liquide.

Verser la crème obtenue sur les pommes qui sont tendres et poursuivre la cuisson encore 20 à 25 minutes.

Servir cette tarte tiède ou froide.

 

 

%d blogueurs aiment cette page :