Nori rolls

En ce moment il y a de l’épinard en abondance, et il serait bien dommage de ne pas en profiter. J’en ai donc acheté en grande quantité pour la semaine. Ma fille et moi raffolons de ce légume, elle l’aime cuit à la vapeur douce tandis que moi, je le préfère cru pour sa texture et son goût de verdure bien prononcé. J’adore réaliser des rouleaux de crudités avec les grandes feuilles, dans lesquelles je garnis de légumes croquants et un peu d’avocat crémeux. Mais lorsque les feuilles sont petites, j’utilise des feuilles de nori, avec leur saveur iodée bien agréable, pour emprisonner le tout. Et pour accompagner mes rolls, juste une petite sauce piquante à base de tamari-miso et piment de Cayenne. C’est simple et absolument délicieux, pour la fan de légumes que je suis !

Nori roll

Ingrédients :
(pour une personne)
Rouleaux de nori:
3 grandes feuilles de nori
des feuilles d’épinard
1 carotte
½ avocat
½ concombre

Sauce :
¼ à ½ d’un oignon blanc
1 cuillère à soupe de tamari
2 à 3 cuillères à soupe de jus de citron
1 cuillère à soupe d’huile de sésame
1 cuillère à café de miso blanc
une belle pincée de piment de Cayenne

Comment préparer ?
Laver et sécher les légumes.
Mélanger ensemble jus de citron, huile de sésame, tamari, miso et piment.
Émincer l’oignon puis le faire mariner dans la sauce préparée précédemment.
Trancher l’avocat, couper en julienne la carotte et en demi-rondelle le concombre.
Dans chaque feuille de nori, déposer 3 à 5 feuilles d’épinard et répartir le reste des légumes. Rouler et fermer les rouleaux.
Servir avec la marinade d’oignon blanc.

Hoummous de courgette

Mon hoummous de courgette ne ressemble en rien à un hoummous traditionnel (j’ai une version ici), il est d’abord tout cru et sans les ingrédients phares tels pois chiches, tahini, cumin et huile d’olive. Il est fait avec mes ingrédients chouchous du moment :
~ les noix de cajou, parfaites pour obtenir des préparations onctueuses, crémeuses
~ les courgettes, un légume de saison si bon en spaghetti ou comme ici sous forme de tartinade
~ et le miso, pour son goût umami, qui est le 5ème sens gustatif, après le sucré, le salé, l’amer, et l’acide.
Cette version est fraîche, légère et très digeste, que j’aime beaucoup manger avec mes bacons d’aubergine et quelques crudités (carottes, concombre, radis…)

Hoummous de courgette

Hoummous de courgette

Ingrédients:
40g de noix de cajou
2 petites courgettes (210g)
1 petite gousse d’ail frais
1 cuillère à soupe de miso blanc
2 cuillères à soupe de jus de citron

Comment préparer ?
4 heures avant la préparation, tremper les noix de cajou dans de l’eau de source ou filtrée.
Rincer les noix de cajou et jeter l’eau de trempage.
Laver les courgettes, couper les extrémités et détailler en morceaux.
Passer tous les ingrédients au mixer jusqu’à obtenir la consistance d’un hoummous crémeux.
Servir de suite avec des bacons d’aubergines, des bâtonnets de concombre et/ou de carotte.

Hoummous de courgette

Salade endive & oca

Lorsqu’il y a de l’endive au menu, l’homme a sa salade ‘version inchangée depuis des lustres’ (c’est-à-dire  beaucoup de morceaux de pomme, des cerneaux de noix, une lichette d’huile d’olive et de vinaigre balsamique) et moi la ‘version envie du moment’. Et en ce moment, c’est endive et oca du Pérou accompagnés d’une vinaigrette bien crémeuse faite avec de la purée d’oléagineux et relevée d’une pointe de miso blanc(ou shiro miso) et de citron. Et pour donner du peps au plat, je saupoudre de physalis séchées moulues.

Quézako la physalis, l’oca du Pérou et le miso blanc?

La physalis est connue aussi sous le nom d’Amour en cage ou baie des Incas, ce petit fruit de couleur orange est riche en antioxydants, en vitamine C et en bêta-carotène, c’est un super-aliment. Elle se vend fraîche ou déshydratée. Sèche, elle a un petit goût acidulé qui est très agréable.

L’oca du Pérou est un tubercule de couleur rose ou jaune-orangé (le rose étant plus sucré) mesurant de 3 à 6 cm que l’on consomme cru ou cuit. Il se cuisine comme les pommes de terre, sa chair est un peu farineuse  avec une légère pointe d’acidité et perd sa jolie couleur à la cuisson. Cru, il est juteux et croquant comme le radis.

Et le miso blanc est une pâte de soja fermenté dont le processus de fermentation est plus court que celui du miso noir, brun et rouge, ce qui lui donne un goût salé doux et presque sucré. Il est riche en acides aminés essentiels, minéraux, protéines et vitamines, il favoriserait la digestion.

  Ocas du Pérou

salade d'endives & ocas du Pérou

Ingrédients:

2 grosses endives

3 à 4 ocas du Pérou

une dizaine de physalis séchées

1 généreuse cuillère à soupe de purée de noix de cajou

4 à 5 cuillères à soupe de jus de citron

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à café de miso blanc

un peu d’eau

Comment faire ?

Laver les endives et les ocas.

Trancher finement les ocas et détacher les feuilles d’endives. Déposer le tout dans un plat.

Mixer finement les physalis à l’aide d’un mixer à café.

Pour la sauce, mélanger ensemble la purée de noix de cajou, le miso, le jus de citron et l’huile d’olive. L’allonger avec un peu d’eau.

Verser la sauce sur les légumes et saupoudrer de physalis.

Oca du Pérou

salade d'endives & ocas du Pérou

%d blogueurs aiment cette page :