Soupe miso au rhizome de lotus

Il a la consistance d’une purée d’oléagineux, mais sans le côté gras. Son teint passe par toute une palette de couleurs s’étendant de l’ocre clair au brun très sombre. Sa saveur umami varie selon son teint, un goût allant du doux acidulé-salé au ultra puissant salé et très typé – [c’est quoi umami ? C’est le 5ème sens gustatif, après le sucré, le salé, l’amer, et l’acide]. Son parfum est subtil et indescriptible.
C’est une pâte fermentée obtenue grâce à un mélange de graines de soja, de riz ou d’orge et de sel marin. Il est utilisé dans de nombreuses préparations (soupes, sauces, tartinades…). Et c’est un aliment vivant, regorgeant d’acides aminés essentiels, minéraux, protéines et de vitamines.
Tout ça pour vous présenter le miso.
Pur ou dilué, il accompagne merveilleusement toutes sortes de légumes. Tartiné sur du concombre, les feuilles de chou chinois, d’endive ou des fines rondelles de rhizome de lotus, c’est un véritable régal !

Rhizome de lotus

Au fait, avez-vous déjà goûté le rhizome de lotus ? C’est croquant comme une carotte, au goût assez neutre (proche du topinambour cru), le rhizome de lotus présente des alvéoles lorsqu’on le coupe en rondelles. Il se consomme cru ou cuit, et se prête à de multiples préparations salées ou sucrées. Et c’est une excellente source de fibres, vitamines B6 et C, cuivre et potassium.

Soupe miso au rhizome de lotus

Saviez-vous que la soupe miso accompagne tous les repas japonais, à savoir dès le petit-déjeûner. Et on dit aussi au Japon qu’un bol de miso chaque jour apporte santé, jeunesse et longévité. Ma soupe miso est un tantinet différente de la version traditionnelle… trop têtue pour suivre une recette à la lettre.

Soupe miso au rhizome de lotus

Ingrédients :
(pour 2 personnes)

une petite racine de lotus (environ 150g)
50g (ou 2 cuillères à soupe) de miso
10g de gingembre frais
10g (ou 2 cuillères à café) d’huile de coco
500ml d’eau de source tiède (ou filtrée)
2 cuillères à café d’algue Wakamé en paillettes
quelques feuilles de coriandre

Comment faire ?
Peler la racine de lotus et la couper en fines rondelles au couteau ou à l’aide d’une mandoline.
Dans le blender, déposer miso, gingembre, huile de coco et eau*. Mixer jusqu’à obtenir un bouillon homogène.
Déposer une cuillère à café d’algue Wakamé dans chaque bol.
Y verser le bouillon au miso, puis ajouter les rondelles de racine de lotus et quelques feuilles de coriandre.
Servir de suite.

* Si vous souhaitez un bouillon bien chaud, il suffit juste d’utiliser de l’eau très chaude.

4 comments

  1. Lisa says:

    Quand même, cela ne doit pas être facile de tartiner sur ces tranches trouées (très jolies, au demeurant) 😉
    Quoi qu’il en soit, ta soupe miso un peu rebelle me fait bien envie, même à cette heure tardive.

  2. cassoco says:

    Un vrai régal, hummmm. Je viens tout juste de m’en régaler. Recette un peu modifiée car je n’avais pas dans mon frigo de racine de lotus, et j’ai oublié l’algue et la coriandre. Je sens que ça va devenir un peu de mes classiques de l’hiver …..la prochaine fois, j’essayerai avec quelques gouttes de citron vert pour une version encore plus gourmande.
    Merci pour cette belle recette si simple.

    • Ma Petite Cantine says:

      Bonsoir cassoco,
      Je suis vraiment ravie que cela vous ait plu. C’est une excellente idée l’ajout de gouttes de jus de citron vert, j’essayerai aussi!
      Merci d’avoir pris le temps de poster ce petit message.
      À bientôt !

Laisser un commentaire