Le classique gâteau au chocolat

La recette du gâteau au chocolat que je poste aujourd’hui, n’a rien d’extraordinaire, c’est un  classique de chez classique. Je le prépare très rarement, il est de loin mon préféré, car trop de beurre. Je veux juste vous montrer une autre façon de le présenter…

gateau_choco_2

Ingrédients:

200g de chocolat pâtissier
4 oeufs
100g de sucre de canne blond
170g de beurre doux
40g de farine de froment T65
40g de Maïzena
1/2 cuillère à café de poudre à lever

Préchauffer le four à 200°C.
Faire fondre le chocolat au bain-marie avec le beurre. Mélanger.
Dans un saladier, fouetter les oeufs avec le sucre et incorporer les farines et la poudre à lever. Y ajouter le mélange chocolat-beurre.
Verser la préparation dans un moule préalablement huilé (ou beurré) et fariné. Et faire cuire environ 20 minutes.

Donc pour changer un peu, j’ai utilisé des coquilles d’oeufs préalablement lavés et séchés comme moule de cuisson. J’ai dû réduire le temps de cuisson de 5 minutes et bien câler les oeufs garnis dans du papier aluminium.

 

* Surtout penser à remplir qu’à moitié les coquilles ou autres moules, car la pâte va  augmenter de volume pendant la cuisson.

 ** Pour vider les oeufs sans trop casser les coquilles, je brise un peu le dessus de l’oeuf en tapotant délicatement avec le manche d’un couteau, et à l’aide de sa pointe je perce la membrane de l’oeuf pour pouvoir y introduire la lame des ciseaux et je découpe ensuite la coquille en agrandissant petit à petit l’ouverture. Dès que c’est possible, je vide l’oeuf et je continue ensuite d’agrandir le trou.

 gateau_choco_1

17 comments

  1. Chocobea says:

    Super original ! Mais quelle patience ! Comment tu fais pour vider les oeufs sans trop casser les coquilles ?

    Réponse : Pour vider les oeufs sans trop casser les coquilles, je brise un peu le dessus de l’oeuf en tapotant délicatement avec le manche d’un couteau, et à l’aide de sa pointe je perce la membrane de l’oeuf pour pouvoir y introduire la lame des ciseaux et je découpe ensuite la coquille en agrandissant petit à petit l’ouverture. Dès que c’est possible, je vide l’oeuf et je continue ensuite d’agrandir le trou.

Laisser un commentaire