Maki omelette & Bouillon de légumes

Lorsque je suis à court d’idée de repas ou lorsqu’il ne reste plus qu’une petite boîte d’oeufs et quelques légumes dans mon grand frigo, je prépare souvent des makis à l’omelette (parfois j’en fais aussi  au saumon fumé, à  l’avocat…) et je les propose avec un bouillon de légumes.

maki_oeuf 

Ingrédients:

(pour 2 à 3 personnes)

des feuilles de nori
300g de riz à sushi
2 cuillères à soupe de vinaigre de riz japonais
2 cuillères à soupe de sucre en poudre
1/2 cuillère à café de sel de Guérande
4 oeufs
1/2 cuillère à café de sauce de soja
des graines de sésame
750ml de bouillon de poule
100g de carottes
100g de radis blanc

 
Laver soigneusement le riz jusqu’à ce que l’eau soit bien claire.Et laisser reposer 30 minutes.
Porter le riz à ébullition à feu vif [300g de riz + environ 300g d’eau], puis couvrir et poursuivre la cuisson à feu doux. Pour que le riz soit parfaitement cuit, surtout ne jamais ôter le couvercle de la casserole pendant la cuisson.
Lorsque le riz est cuit, hors du feu le laisser reposer environ 15 minutes.
Pendant ce temps, dissoudre le sel et le sucre en poudre dans le vinaigre de riz (à défaut de vinaigre de riz japonais, il est possible d’utiliser du vinaigre de cidre légèrement dilué).

Verser la préparation vinaigrée sur le riz et mélanger délicatement.

Battre les oeufs avec la sauce de soja (le mélange ne doit pas mousser). Puis préparer des omelettes pas trop fines.

Poser la feuille de nori sur la natte en bambou (à défaut de  natte en bambou, il est possible d’utiliser du papier d’aluminium), la couvrir de riz vinaigrée et sans l’étaler sur toute la largeur. [Pour que le riz ne colle pas aux doigts, les mouiller avec un peu d’eau vinaigrée ou citronnée]

Garnir le riz de graines de sésame et disposer au centre dans le sens de la longueur des lamelles d’omelette.

En s’aidant de la natte en bambou (ou du papier d’alu), enrouler le maki puis le comprimer en arrondissant le rouleau ou en lui donnant une forme rectangulaire. Tasser les extrêmités pour les égaliser.

Couper le rouleau en plusieurs morceaux à l’aide d’un couteau tranchant dont la lame a été préalablement et régulièrement trempée dans de l’eau vinaigrée ou citronnée ( cela permet d’éviter que le riz ne se colle à la lame).

Quant au bouillon de légumes, couper les légumes en petits dés puis les faire cuire avec le bouillon de poule  (eau + cube de bouillon).

 

 maki_oeuf_1

 

Servir les makis accompagnés de sauce tamari et de wasabi (raifort japonais).

   

Vous n’avez pas envie ou le courage de façonner les makis, voici une autre façon plus simple  de préparer ces bouchées au riz : les sushis revisités

This entry was posted in Plats.

16 comments

Laisser un commentaire