Tabatière du Jura

Ayant un mari qui adore le pain, je ne me lasse pas de tester ou d’inventer toutes sortes de pain. Parfois ce n’est pas au goût de monsieur, donc je transforme mon pain en croûtons toastés, frottés à l’ail et légèrement arrosés d’huile d’olive. Et le résultat fait le bonheur des enfants. Quant à mon mari, il fait de la survie face à l’odeur de l’ail.

Hier, j’ai confectionné un pain connu sous le petit nom de Tabatière du Jura que j’ai découvert dans Pains d’Hier et Aujourd’hui, le livre de Mouette Barboff.

       

tabatiere_1

    

tabatiere_2

      
L’originalité de ce pain est sa languette de pâte qui se rabat dessus comme une tabatière. La réussite de ce pain réside essentiellement dans le façonnage de la languette. Lors de la cuisson, si le pain se développe comme il faut, la languette va se lever légèrement. Ainsi pour empêcher la languette de coller complètement au pâton, il est nécessaire d’huiler les bords avec un pinceau.

            

Ingrédients :

       

100g de levain-maison (la recette est ici)
½ cuillère à café de levure de boulanger sèche
1 cuillère à café de sucre
300g d’eau
50g de farine de seigle
500g de farine T65 ou T55
1 ½ cuillères à café de sel de Guérande Le Guérandais  
huile d’olive

      

La veille au soir, activer le levain.
Mettre tous les ingrédients dans l’ordre proposé dans la MAP, puis lancer le programme de pétrissage.

Sortir la boule de pâte et la laisser reposer dans un saladier 3 bonnes heures, ne pas oublier de couvrir le saladier avec un film plastique. La pâte va doubler de volume.

Fariner le plan de travail et sortir la pâte du saladier. Façonner une boule.

       

 tabatiere_d

     

Pour confectionner le rabat, il faut écraser la boule de pâte sur le côté avec la main puis au rouleau. La languette est formée.

     

 tabatiere_a

      

Ensuite huiler au pinceau tout autour de la languette de pâte puis la rabattre sur le pain.

     

 tabatiere_c

     

Le laisser reposer à nouveau 1h30 dans un banneton toujours en recouvrant avec un film plastique.

Préchauffer le four à 250°C et la pierre à pain avec un bol d’eau posé sur le socle.

Au moment d’enfourner le pain, baisser la température à 220°C. Laisser cuire 30-35  minutes. Surtout ne pas ouvrir la porte durant les 20 premières minutes !

A la sortie du four, laisser refroidir le pain sur une grille au moins 30 minutes pour que toute l’humidité contenue dans celui-ci s’évacue.

     

   tabatiere_3    

tabatiere_5 

27 comments

  1. cathy says:

    Ce pain a un côté très rustique qui me plaît beaucoup, on dirait qu’il a été cuit dans un four à bois comme à l’ancienne, il doit être très goûteux, et puis j’adore aussi le pain, je n’y résiste pas plus qu’un gâteau..!
    Bonne fin de journée

Laisser un commentaire